30 novembre 2016

REverSAL - Kerumi Karakara




 Ecrit par Kerumi Karakara, ce manga est un diptyque (composé de deux tomes) fantastique. Il mêle ainsi une certaine dose de "surnaturel" et de survival horror.
Je l'ai reçu dans le cadre d'un concours sur Mort-sûre, un forum que j'apprécie particulièrement ♥ Mon avis n'est pas influencé par qui que ce soit, et reflète vraiment ce que j'en ai pensé.
Année: 2014
Editeurs: Dokidoki


Note:  4/5 ★★★★☆

Quartier de Gion, Kyoto. Voici le récit d’Ayame, une jeune maiko éprise de justice et folle de super héros. Entraînée par une vieille comptine, Ayame s'égare et se retrouve derrière le miroir, dans un Kyoto totalement inversé. Dans ce monde étrange, il n’y a qu'une seule règle qui prévaut : tuer ou être tué. Ayame parviendra-t-elle à retourner chez elle saine et sauve ?

Grande amatrice de mangas, mais n'ayant pas forcément d'attrait pour les livres d'horreur ou de suspens, je n'étais pas convaincue au départ. (Oui,je suis une chochotte, autant devant les livres, films et jeux vidéos :) )
Déjà, j'ai un petit soucis avec les livres graphiques comme les mangas: Pour qu'ils me plaisent, je dois déjà en aimer le dessin/chara-design. En effet, je trouve ce point très important, dans un ouvrage qui se base en grande partie sur le visuel. Comment vraiment apprécier une oeuvre, son histoire, ses personnages, son monde, si nous n'aimons pas son apparence?
Mais fort heureusement pour moi, j'ai trouvé que Reversal était un beau manga. C'est un style assez particulier, et élégant. Pas ce que je lis d'habitude, mais cela me va très bien.
Après avoir observé la page de couverture, j'ai juste feuilleté le livre, et y ait vu des scènes assez violente, j'ai donc eu peur que ce soit ainsi tout du long. Je partais donc avec un à priori assez négatif mais j'étais tout de même curieuse. Le synopsis m'avait intriguée.


Finalement, je les ai dévorés. (au sens figuré, bien sûr! )
Le scénario met quelques temps a démarrer, le temps de nous introduire l'héroine, une Maiko (apprentie Geisha) qui a un sens de la justice très important, et qui adore les Super Sentai (en gros, les power rangers ! ). Elle regrette de ne pas pouvoir être une héroine, et de ne pas agir pour le bien de tous. Elle finit par trouver une étrange console, ressemblant à un miroir, et le jeu commence.
Je ne vous spoilerai pas la suite, alors lisez les livres si ça vous intéresse ;) Mais cela s'intensifie et devient vraiment intéressant!

La lecture est fluide, les dialogues s'enchaînent rapidement, et permettent une action rythmée.
Et, contrairement à mon premier ressenti, il n'y a pas beaucoup de scène gores ou vraiment violentes.
(On voit surtout des sortes de "zombies" on va dire) Il y a beaucoup de réflexion de la part d'Ayame, de compassion, et elle ne fonce pas tête baissée. Elle essaye de comprendre, de sauver ceux qu'elle peut et refuse de tuer des innocents ou même des "monstres" enfants.
Je trouve qu'elle devient vraiment attachante, et essaye de répondre aux questions que l'on se pose tout le long de l'histoire. Les personnalités des différents protagonistes sont clairement définies et imagées, ce qui nous aide à les comprendre, à les aimer, ou même à les détester.


Cependant, j'ai été déçue par la fin. Elle ne répond pas à toutes les questions que j'ai pu me poser, elle laisse certaines choses en suspens, et je ne suis pas sûre d'avoir finalement tout compris. Cela m'a donc un peu laissé sur ma faim, dommage!
Peut-être qu'un 3e tome aurait pu "rallonger" l'histoire et nous permettre de mieux comprendre les raisons de ce jeu, la disparition/apparition de certaines personnes? En effet, la conclusion se fait très rapidement, et il n'est pas aisé de tout saisir. J'ai trouvé cela un peu dommage, mais Reversal m'a vraiment plu, et je trouve que c'est un manga différent de ce que j'ai pu lire jusqu'ici.
Un peu de fraîcheur, ça fait vraiment du bien!

1 commentaire:

  1. Il me disait bien celui la aussi ! C'est vrai qu'il a l'air beau

    RépondreSupprimer